S'abonner au Flux RSS

Ma librairie » Critiques, ★★★☆☆ - Bien » Muettes de Yasmine Ghata

Muettes de Yasmine Ghata



Muettes de Yasmina Ghata

Que devient-on lorsqu’on a 6 ans, que l’on perd son père et que sa mère plonge dans un abîme de souffrance ?

Tel est le thème du nouveau livre de Yasmine Ghata. Dans ce très beau roman autobiographique, l’auteur se remet dans la peau de la petite fille qu’elle a été, qui un beau jour perd son père, mais quelque part aussi sa mère, écrivain, qui happée par la douleur se réfugie dans l’écriture.

Pour ne pas la faire souffrir, sa mère lui cache que son père est mort. Car être mort, dans l’esprit d’un enfant, ca ne signifie rien. « Mourir n’empêche pas un père de revenir à la maison. Mourir est un acte comme un autre ». Elle se met alors à imaginer que « mourir signifiait au fond qu’il vivait dans une autre famille, avec une autre femme et d’autres enfants. »

Elle n’assistera donc pas aux funérailles et ne pourra faire son deuil. Confrontée au vide, à l’absence et surtout aux silences. Elle tente par tous les moyens de faire revivre son père grâce à tous les objets qui étaient les siens : sa pipe, son écriture. Elle se met alors à recopier pendant des heures des lettres à lui jusqu’à former les lettres de la même manière.

Livrée à elle-même pendant les heures où sa mère tape sur sa machine à écrire, elle scrute les moindres détails de son appartement, du balcon d’en face…

Seule la nuit, elle s’agrippe à sa mère et à son corps, enserrant ses jambes autour des hanches de sa mère. Dans ces moments-là, enfin, sa mère n’est plus qu’à elle. Alors que la journée, elle retrouve son écriture, ses coups de fil et visites de ses amis éditeurs et écrivains.

Puis, arrive l’été et la fin du roman qu’écrivait sa mère. Et alors que sa mère semble sortir de sa léthargie et reprendre goût à la vie, l’enfant n’arrive pas à le supporter. L’absence de son père en est que plus mordante.

Jusqu’au jour où elle réalise que grâce à l’écriture, sa mère fait revivre sa présence… Et qu’à chaque nouveau roman, elle le fait revivre parmi elles.

Muettes de Yasmine Ghata chez Fayard

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Catégories: Critiques, ★★★☆☆ - Bien · Tags:

Laissez un commentaire