S'abonner au Flux RSS

Ma librairie » Critiques, ★☆☆☆☆ - À éviter » La Porte des Enfers de Laurent Gaudé

La Porte des Enfers de Laurent Gaudé

La Porte des Enfers de Laurent Gaudé

Une famille Napolitaine voit un jour sa vie basculer, lorsque son unique fils de 6 ans, Pippo, meurt, après avoir reçu une balle perdue lors d’une fusillade entre bandes rivales de la Camorra.

Dès lors, le couple bascule. La souffrance leur fait perdre pied et la seule consolation que la femme pourrait désormais espérer trouver dans cette vie est que son mari tue l’assassin de son enfant. Car à défaut de pouvoir lui ramener son fils mort, elle lui demande de le venger. Mais, ce dernier, au moment d’appuyer sur la gâchette s’en sent incapable.

C’est ainsi qu’il va décider d’aller rechercher son fils et accepter de s’embarquer dans une histoire sombre avec un professeur fou qui aime être frappé par des jeunes, un travesti qui se prostitue et un vieux prêtre que le Vatican chercher à excommunier, à chercher la Porte des Enfers, dont la dernière encore ouverte, serait justement à Naples.

Laurent Gaudé nous emmène dans les bas-fonds de Naples où les êtres qui y vivent semblent être des ombres plus proches de la mort que de la vie.

Et bien que ce livre se lise d’une traite, son ambiance glauque et malsaine s’apparente davantage à un polar qu’à un roman et l’on en ressent un vrai mal-être. Il y a notamment quelques scènes horribles, avec des flash-blacks entre la vie du père qui va descendre jusqu’en enfer pour aller récupérer son fils parmi les ombres et ce dernier, âgé maintenant de 28 ans, qui se transforme en meurtrier.

Seulement pour les amateurs de polars !

La Porte des Enfers de Laurent Gaudé chez Actes Sud


Morceaux choisis :

Alors vous aussi vous pensez que nous sommes plus morts que vivants ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Catégories: Critiques, ★☆☆☆☆ - À éviter · Tags:

Laissez un commentaire