S'abonner au Flux RSS

Ma librairie » Critiques, ★★☆☆☆ - Moyen » Au Bon Roman de Laurence Cossé

Au Bon Roman de Laurence Cossé

Au Bon Roman de Laurence Cossé
Qui n’a jamais rêvé d’une librairie où l’on ne trouverait que des chefs d’œuvre ? Et où quoi que nous achetions, nous soyons émerveillés ?
Ce rêve, Francesca, une riche héritière italienne et Yvan, un libraire un peu paumé décident de le mettre sur pied.
Scrupuleusement, ils vont chercher huit écrivains dont le nom restera secret pour ne pas qu’ils subissent de pression.
Et leur demander une liste de 600 romans qui seraient dignes de figurer dans les étales de cette librairie idéale.
Une fois les livres commandés, le local du quartier latin aménagé, la librairie ouvre ses portes.

Celle-ci connaît un succès fulgurant, mais bientôt altéré par une campagne de sabotage.
Des articles dans la presse et sur le net crient à l’élitisme et cherchent à salir l’image de la librairie, et de ceux qui en sont à l’origine.
Malgré des soutiens forts de passionnés, d’écrivains, et de professeurs, on cherche réellement à les abattre, et ils voient dans cette même rue l’ouverture de trois autres librairies.
Mais les « brutes » comme ils les appellent, ne s’arrêtent pas là, et décident de s’en prendre aux membres secrets du comité. L’heure devient alors grave et une enquête de police est ouverte…
Au Bon Roman se lit facilement, emporté par l’extraordinaire aventure de cette librairie et de l’enquête qui est menée. Mais on déplore une certaine lenteur, surtout au début et une certaine langueur, car le roman fait 500 pages…
Ce livre aurait pu être passionnant car il est un acerbe réquisitoire contre le milieu de l’édition. Mais il est parfois noyé au milieu de personnages et de détails relativement peu intéressants.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Catégories: Critiques, ★★☆☆☆ - Moyen · Tags: , , ,