S'abonner au Flux RSS

Ma librairie » Actualités » C’est la faute à Voltaire

C’est la faute à Voltaire

La bourde de Frédéric Lefèbvre, au salon du livre politique, qui a confondu un roman de Voltaire et la marque Zadig et Voltaire, a fait grand bruit sur la toile.
Zadig de Voltaire

L’ère d’Internet et de l’image sont sûrement très difficiles à vivre parfois, pour les personnes médiatiques, comme notamment les politiques.

Car, s’ils ont le malheur de faire un lapsus ou une bourde, pas moyen pour eux qu’elle soit oubliée. En effet, elle est aussitôt relayée sur la toile par une horde de bloggeurs qui commente, s’amuse, vidéo à l’appui…

C’est donc Frédéric Lefèbvre, l’ancien porte-parole de l’UMP et l’actuel secrétaire d’Etat chargé du Commerce, qui en a fait une belle lors de la journée du livre politique, à l’Assemblée, samedi dernier.

À la question du journaliste du Figaro : « Parmi tous les livres que vous avez lus dans votre vie, lequel vous a le plus marqué jusqu’à présent?

Ce dernier répond avec tout l’aplomb du monde : « Zadig et Voltaire !» Mais au-delà de confondre une marque et un classique de la littérature, le plus drôle, c’est sûrement qu’il ait ajouté : « D’ailleurs, je m’y replonge assez souvent. »

En tous cas, force est de constater que lorsqu’une marque s’empare de notre patrimoine culturel pour choisir son nom, elle nous en fait perdre notre latin…


Voir la vidéo :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Catégories: Actualités · Tags: