S'abonner au Flux RSS

Ma librairie » Actualités » And the winner is… Michel Houellebecq

And the winner is… Michel Houellebecq

Le Prix Goncourt vient d’être décerné à l’écrivain Michel Houellebecq ce 8 novembre 2010 pour son dernier livre La Carte et le Territoire.

Michel Houellebecq

La cérémonie s’est déroulée chez Drouant, le fameux restaurant parisien où a eu lieu la première réunion de l’Académie Goncourt en 1914.

La question qu’il serait intéressante de se poser est : Pourquoi décerner un tel prix à un tel livre ? Sachant que le Goncourt est le prix le plus prescripteur qui soit, en dehors du prix Nobel et qu’automatiquement il engendre une vente d’au moins 200 000 exemplaires. Or, ce livre est déjà un best-seller puisqu’il a atteint les 200 000 exemplaires depuis sa sortie en septembre.

En fait, ce livre n’est pas un mauvais livre mais le fait qu’on lui décerne le Prix nous fait nous interroger sur ce que cela dit de la société actuelle. Vu le succès de l’auteur, l’on peut se demander si vraiment, le public se reconnait dans la vision du monde qu’il dépeint.

Surtout, on ne peut s’empêcher de se demander, est-ce cela la littérature ? Est-ce cela le message que l’on veut envoyer aux jeunes générations ? Qu’il faudrait écrire comme cela ou ce genre d’histoire pour avoir un jour le Goncourt ?

On reproche souvent à la littérature française d’être nombriliste et de faire de l’autofiction et bien, en choisissant Michel Houellebecq comme lauréat du Prix Goncourt, cela atteint son paroxysme.

On ne peut que regretter ce Prix qui a pourtant été décerné à des romans plus prestigieux et qui avaient un vrai intérêt littéraire comme Le Testament Français d’Andrei Makine en 1995 ou plus récemment Rouge Brésil de Jean-Christophe Rufin, en 2001 et Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé en 2004.

Voir la critique

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Catégories: Actualités · Tags:

Laissez un commentaire